Sans jamais briller, l’équipe du Rc Lens, totalement remaniée avec l’apport de jeunes joueurs, s’est imposée sur le stade de Beauvais contre une valeureuse équipe de Nogent qui peut nourrir des regrets.

Dans un stade, comme attendu aux tribunes assez clairsemées, le promu en Régional 1 a tenu bon pendant presque une période avant de concéder l’ouverture du score sur un but heureux de Chouiar, dont le ballon dévié du bout du pied par Azarkane, le défenseur nogentais.
Les Oisiens rejoignaient le vestiaire avec un retard d’un but.
Auparavant, la très jeune équipe lensoise n’avait pas semblé maitriser son sujet dans un début de match hésitant de part et d’autre. Peu après un bon corner nogentais, fumigènes lensois inutiles dans le contexte et gaz lacrymogènes issus du parking voisin envahissaient la pelouse et l’interruption était inévitable pendant dix minutes.
Une fois le match relancé, c’est Nogent qui faisait la meilleure impression. Ce but lensois, juste avant la pause, n’en semblait donc que plus cruel. Les Lensois, sans être dominants, se mettaient immédiatement à l’abri sur un doublé de Chouair, dont la frappe ne laissait aucune chance à Azerot (0-2, 48eme).

Les Artésiens ont surtout résisté aux assauts très décomplexés d’une équipe nogentaise qui aurait pu espérer mieux si ses attaquants s’étaient montrés plus réalistes devant les cages de Jérémy Vachoux.
Cruel pour les Oisiens qui accusaient le coup et avaient du mal s’en relever. De quoi aviver les regrets nogentais d’être peut-être passés à côté d’un truc.

—–

Mi-temps : 0-1
Spectateurs : 2 312
Arbitre : M. Legat
BUTS Chouiar (45′, 48′) AVERTISSEMENTS : Nogent : Djambou Lee (53′); Lens : Kyei (9′), Centonze (80′)
NOGENT : Azerot, Azarkane (c), Leliévre, Gadio, Ghenaim, Ndao (Coulibaly 74′), J.Larue, El Machichti, Yatera (Bouada 56′) Diana (Da Costa 66′), Djambou Lee.
LENS : Vachoux, Centonze (Simon 89′), Cal, Mendy, Sagnan, Bellegarde (c), Madri, Bencharki, Kyei, Boli (Ducrocq 77′), Chouiar.