Repéré lors de la Coupe du monde des moins de 17 ans en Inde l’an dernier, Cheick Doucouré a découvert le bassin minier en janvier. Formé à l’académie Jean-Marc Guillou, le jeune milieu relayeur malien a passé les étapes plus vite que prévu.

II a déjà connu onze titularisations en Championnat cette saison.
« ll est intelligent dans le jeu, il a de l’impact et une bonne projection », analyse Éric Roy, le manager sportif du RC Lens. Les bonnes performances de Doucouré lui ont valu d’être appelé pour la première fois en sélection et de signer un contrat professionnel avec les Sang et Or.
« II lui reste néanmoins des choses à prouver », tempère Roy. II peut améliorer sa frappe de balle et son volume, en course et en force.

Source journal l’Equipe